Vous êtes ici

Croissance et Performance « Autrement » pour la SEAu

Croissance et Performance « Autrement » pour la SEAu

L’ensemble des actionnaires de la SEAu s’est réuni fin-juin, sous la Présidence de Monsieur Alain BARDOT afin d’examiner l’activité et les résultats très positifs de l’année 2012. Une activité 2012 exceptionnelle pour les projets confiés par les Collectivités Territoriales à la SEAu.

Nouveaux projets, nouvelles pratiques du projet

La palette des projets SEAu est aujourd’hui des plus larges : projets d’infrastructures routières ou ferrées, éco-quartiers d’habitat, éco-parcs d’activités, projets d’équipements publics ou d’habitats…

Les modes de réalisations des projets sont aussi des plus diversifiés : concessions d’aménagement, mandats confiés par les collectivités, AMO et désormais, contrats de partenariats à l’image de la Piscine de COMMENTRY.

La pratique-même du projet public a profondément muté au sein de la SEAu.

Les actionnaires se sont accordés sur les priorités de cette nouvelle pratique du projet : qualité des projets et des partenariats, optimisations de leurs différents coûts et délais, éco-innovations à tous les stades des projets.

Ces éco-innovations sont pilotées par la SEAu depuis les études préalables des projets jusqu’à leur entretien-exploitation.

22 salariés SEAu au service de 100 projets et 100 M€ de volume d’opérations annuel

Cette  pratique renouvelée se décline suivant différents modes de réalisation et au bénéfice d’une large gamme de projets publics : elle explique pour une large part les résultats très positifs de la SEAu sur l’année 2012.

Ces résultats intègrent l’impact de l’activité de la SEAu sur l’économie régionale : en 2012, le Chiffre d’Opérations de la SEAu atteint ainsi un record de plus de 37 M€.

Associé à un volume annuel de travaux de plus 60 M€ du Plan Rail Auvergne, le volume d’opérations annuel de la SEAu se situe désormais à 100 M€.

L’impact de l’activité de la SEAu sur l’économie régionale se mesure aussi au travers de projets d’envergure tels que le Plan Rail Auvergne, LOGIPARC 03 ou les projets d’aménagements concédés à la SEAu : ceux-ci induisent aussi des investissements privés tels que les projets IKEA ou Limagrain.

4 années de croissance continue des indicateurs économiques de la SEAu

Le Chiffre d’Opérations 2012 de la SEAu ainsi que son Résultat Net supérieur à 200 K€ constituent des records pour la SEAu à l’échelle des années 2000.

Depuis 2009, trois indicateurs majeurs enregistrent ainsi une progression continue :

  • le résultat net de la SEAu, représentant sa performance propre, ainsi que celle de ses projets,
  • le chiffre d’opérations de la SEAu, traduisant l’impact de son activité sur l’économie régionale,
  • les compromis de ventes de terrains aménagés par la SEAu, correspondant à l’investissement privé.

Ces indicateurs attestent de la rentabilité socio-économique des projets territoriaux conduits par la SEAu : des projets au service d’un développement équilibré et durable.

L’activité 2012 de la SEAu confirme ainsi la pertinence du modèle de l’économie mixte : un modèle alliant un équilibre durable d’exploitation avec une priorité assumée à la réussite des projets territoriaux.

Cet équilibre se traduit aujourd’hui par des résultats qui montrent une performance d’entreprise inédite pour la SEAu.

Cette performance de la SEAu passe aussi par l’engagement sans faille de ses équipes au service des territoires, de leurs projets et de l’intérêt général.